Archives du mot-clef Maladies neurodégénératives

Maladie de Charcot : les malades se sentent oubliés en France

dartigues3Ce samedi 8 octobre 2016, Jean d’Artigues, un chef d’entreprise du Morbihan, s’est embarqué dans une traversée de l’Atlantique… en fauteuil roulant. Et pour cause : âgé de 52 ans, il est atteint de la maladie de Charcot depuis 5 ans, et c’est pour sensibiliser la population et les pouvoirs publics qu’il a choisi de se lancer dans l’aventure, qui doit durer six semaines, avec une escale en Martinique, puis l’arrivée prévue en Guadeloupe fin novembre 2016. Le mois dernier, un autre malade atteint par la maladie de Charcot, Gilles Houbart, un Savoyard, se lançait dans une « douce folie » selon ses mots : parcourir en fauteuil roulant les quelques 800 kilomètres qui séparent sa ville de Bellentre de Paris. Objectif là encore : alerter sur la SLA, la Sclérose Latérale Amyotrophique, le nom scientifique de la Maladie de Charcot.

Lire la suite

Sclérose en plaques : pourra-t-on un jour en guérir ?

cerveauAlors que la semaine nationale de la sclérose en plaques s’est achevée il y a peu de temps ; alors, aussi, que la polémique fait rage entre les partisans de la vaccination et ces anti-vaccins de plus en plus médiatisés qui montent au créneau (voir notre article « La fronde des anti-vaccins s’accélère« ), focus sur cette maladie particulière, qui touche de plus en plus de patients en France, et des patients de plus en plus jeunes : la sclérose en plaques.

Lire la suite

Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques : un nouveau plan pour un million de malades ?

maladieGrosse déception pour les associations de malades concernées : attendu depuis 2012, prévu pour être enfin dévoilé hier, le nouveau plan du gouvernement pour aider les malades atteints de pathologies neurodénégératives sera finalement dévoilé le 18 novembre prochain, pour des « questions d’agenda » des ministres Marisol Touraine (Santé et Affaires sociales), Geneviève Fioraso (Recherche) et Laurence Rossignol (Personnes âgées et Famille).… Un report, d’abord au 30 octobre, puis à la mi-novembre… révélateur du peu de cas que l’on fait de ces maladies en France ? « Nous avons été avertis la veille que la présentation prévue était annulée, parce que le président de la République avait une communication à faire et qu’il ne voulait pas de brouillage avec son intervention », a indiqué à l’AFP la présidente de l’association de familles de malades France Alzheimer, Marie-Odile Desana, exprimant sa déception.

Lire la suite