Archives pour la catégorie Economie

Les médecins soulagés : le tiers payant ne sera pas généralisé en 2018

Allez voir n’importe quel médecin généraliste et demandez lui son avis : c’est le mot « soulagement », qui revient toujours ! Après des années de protestation, de manifestation, de grève implicite à la carte vitale, et aussi, des années d’inquiétude à se demander comment ils allaient faire, c’est la bonne nouvelle de l’automne et un indéniable point positif à porter au crédit du nouveau gouvernement : la généralisation du tiers payant, projet phare du quinquennat Hollande et fer de lance de Marisol Touraine pendant tout son ministère, est donc supprimée. Le projet de budget pour la sécurité sociale en 2018 a été adopté dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017, sans cette mesure. C’était l’une des promesses de campagne d’Emmanuel Macron, d’ailleurs, qui avait tout de suite promis qu’il reviendrait sur cette obligation.

Lire la suite

La sécurité sociale vers un retour à l’équilibre ?

Le déficit de la sécurité sociale, celui que l’on a si longtemps surnommé le « trou de la sécu », revient de loin… après avoir atteint des profondeurs abyssales au début des années 2000, il s’est très progressivement résorbé. Jusqu’à atteindre 5 milliards d’euros cette année. Alors l’objectif du gouvernement pour 2018, c’est de continuer à réduire la zone « rouge » pour repasser dans le vert… et de viser « seulement » les 2 milliards d’euros de déficit. Comment les pouvoirs publics comptent-ils y arriver ? Bercy, Matignon et le Ministère de la Santé ont cogité sur différentes solutions. Lors de la présentation du projet de budget pour l’année prochaine, en ce qui concerne la santé des Français, Agnès Buzyn, qui a succédé à Marisol Touraine, et Gérald Darmanin pour les comptes publics, ont mis sur la table les options retenues.

Lire la suite

Santé, fonction publique… qui sont les nouveaux ministres des soignants ?

Qui sont les nouvelles têtes du gouvernement Macron I, qui intéressent directement les acteurs de la santé en France ? Qui gérera désormais la santé, la solidarité, la fonction publique hospitalière ? Voici les portraits des quelques figures clés pour le secteur de la santé et les soignants, dans ce nouveau quinquennat qui débute.

Lire la suite

Négociations avec l’Assurance Maladie : les médecins sont-ils trop gourmands ?

11Ce jeudi 21 juillet 2016 au soir, tout aurait du être réglé, et la prochaine convention quinquennale bouclée. Mais après trois journées d’âpres discussions, les syndicats de médecins ne sont pas parvenus à trouver un accord avec l’Assurance Maladie. Il leur faudra revenir encore à la table des négociations durant l’été, et ce qui devait être la dernière ligne droite ne sera donc qu’une nouvelle étape dans le protocole d’accord… les praticiens de France devront attendre quelques semaines de plus avant d’être fixés.

Lire la suite

9 Français sur 10 dénoncent une santé « beaucoup trop chère » en France aujourd’hui

9C’est une enquête pour RMC que l’Institut Elabe vient tout juste de publier, sur tout ce que les Français aimeraient voir changer dans le domaine de leur santé et des soins proposés : et ça déménage ! Dans le cadre de l’élection présidentielle de 2017, ils sont en effet une immense majorité – plus de 9 sur 10 – à souhaiter que, parmi les propositions des candidats à l’élection pour la fonction suprême, figure une réforme encore bien plus poussée que celle proposée par Marisol Touraine, l’actuelle ministre de la santé.

Lire la suite

Bientôt une « prime au mérite » pour récompenser les « bonnes pratiques » des médecins ?

16Emmanuel Macron à l’économie et Marisol Touraine à la santé l’avaient déjà dit : les deux ministres sont très favorables à la rémunération au mérite. Cette fois, c’est l’Assurance Maladie qui propose de passer aux choses concrètes pour appliquer ce principe aux médecins : la caisse suggère tout simplement de mettre en place un barème, établi sur des critères simples qui permettraient de « récompenser » ou de « sanctionner » les praticiens. En clair, un système de « bonus malus », comme chez les assureurs automobiles !

Lire la suite

Tourisme médical : les patients étrangers sont de plus en plus nombreux à venir en France

21C’est l’un des secteurs les plus secrets de la médecine française : ces patients, multimillionnaires et même souvent milliardaires, qui choisissent la France pour venir se faire soigner, opérer, conseiller. Ils sont richissimes, donc, souvent très connus, ce sont des stars, des célébrités, des patrons d’entreprises, des investisseurs, des financiers, des politiques… Ils vivent au Luxembourg, en Suisse, en Allemagne, en Angleterre, en Espagne, en Italie, au Japon, en Russie, au Qatar, en Arabie Saoudite, en Israël… et quand il est question de leur santé, ils n’ont qu’un seul mot à la bouche : « Paris ». Pourtant, personne n’en parle, les journalistes sont tout sauf bienvenus. C’est l’omerta. Logique : la plupart des opérations relèvent de la chirurgie esthétique. Et dans la petite sphère des puissants, il ne faut surtout pas que cela se sache. Et surtout, il faut que cela soit tellement bien fait, que personne ne s’en rend vraiment compte. D’où l’engouement pour les chirurgiens français. Nous avons pu rencontrer les acteurs de cette économie très secrète, qui brasse des millions d’euros dans notre pays chaque année.

Lire la suite

Tiers-payant généralisé : loi retoquée !

8La question du projet de tiers payant généralisé crispe les médecins depuis des mois, pour une raison simple : il a été imaginé pour permettre aux patients de ne plus avoir du tout à payer d’argent au praticien, lors de la consultation. Très opposés à l’idée de ne plus devoir leurs revenus mensuels qu’au bon vouloir de la sécurité sociale et des caisses de mutuelle, les médecins ont en partie été entendus par les sages du Conseil Constitutionnel, qui ont retoqué cette mesure, en tout cas sur certains points.

Lire la suite

La réforme du temps de travail à l’AP-HP retardée

7Au printemps dernier, tous les syndicats luttaient ensemble contre la réforme du temps de travail à l’AP-HP, Assistance Publique – Hôpitaux de Paris. Après six mois de conflit social, de manifestations et de grèves, la CFDT, troisième force syndicale du groupe, a quitté l’intersyndicale en septembre pour revenir discuter avec la direction. Après cinq semaines de négociation marathon, enfin, un accord surprise a été signé le 27 octobre 2015 : « Nous avons choisi de le faire dans le cadre du dialogue social », explique Gérard Cotellon, directeur de cabinet de Martin Hirsch, lui-même directeur général de l’AP-HP. « Nous ne souhaitons pas de passage en force. Nous avons entendu, en l’occurrence, ce qu’avait à dire la CFDT, nous en avons tenu compte, et nous avons fait bouger notre projet ».

Lire la suite