Prothèses PIP : comment a-t-on pu en arriver là ?

Jean-Claude-Mas10 décembre 2013 : Jean-Claude Mas, le fondateur de la société PIP (Poly Implant Prothèse), implantée dans le Var, est condamné à 4 ans de prison ferme. Pendant des années, il a vendu des implants mammaires frauduleux, portés par près de 30 000 femmes en France. Remplis de gel de silicone irritant et destiné à un usage non médical, ces implants étaient beaucoup moins chers mais très dangereux en cas de rupture. Deux porteuses sont d’ailleurs mortes d’un cancer, avant le procès. L’entreprise allemande TÜV, chargée de contrôler et de certifier la fabrication des prothèses PIP a, elle aussi, été jugée « responsable » du scandale. Enfin, selon certaines sources, l’Agence de Sécurité du Médicament aurait à son tour tardé à réagir aux signalements de patientes victimes de rupture de prothèses.

Continuer la lecture

Santé : les présidents de la République et le secret médical

ElyseeL’opération de la prostate de François Hollande, septième Président de la Ve République, a relancé l’éternelle polémique : les Français doivent-ils tout savoir de la santé de leurs dirigeants ? Pourquoi les Présidents n’auraient-ils pas, eux aussi, droit au respect du secret médical ? Il y a quasiment autant de partisans du droit à l’information que de partisans du droit à la vie privée… Autant dire que le débat est loin d’être clos.

Continuer la lecture

Soignants : quand l’absentéisme devient le seul remède

greve« L’hôpital est le secteur le plus touché par l’absentéisme ; il y est deux à quatre fois supérieur à celui des autres secteurs », avait rappelé Frédéric Kletz, maître-assistant à l’Ecole des Mines de Paris, en juin 2013 lors d’une conférence aux Salons de la Santé et de l’Autonomie. « Contrairement au secteur industriel, où il stagne, il continue à augmenter à l’hôpital« , avait ajouté cet auteur d’un ouvrage spécialisé sur la gestion du personnel à l’hôpital.

Continuer la lecture

Médecine de la violence : la France à la traîne

campagneC’est un sondage réalisé par l’Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF), le département de médecine générale de l’Université Pierre et Marie Curie et la MIPROF (Mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et contre la traite des êtres humains). Un sondage, qui sort quelques jours à peine avant le démarrage d’une nouvelle campagne sur les violences faites aux femmes, lancée ce mercredi 27 novembre 2013.

Continuer la lecture

Journée Mondiale du Diabète : le point sur la recherche

rechercheA en croire les dernières statistiques de 2011 de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 356 millions de personnes dans le monde souffrent du diabète. Chaque année, plus de 3 millions de personnes en meurent ; et l’Organisation annonce un doublement de la mortalité d’ici 2030. Face à l’urgence, les chercheurs se mobilisent pour mieux comprendre les mécanismes d’apparition de la maladie et concevoir des thérapies innovantes. La Journée Mondiale du Diabète, qui a eu lieu le 14 novembre dernier, offre l’occasion de faire un point sur les avancées scientifiques dans ce domaine.

Continuer la lecture

Les sages-femmes : roses de colère !

sage_femme_colereDes blouses roses, par centaines et par milliers : elles ont défilé massivement dans les rues des grandes villes de France, les sages-femmes, ce jeudi 7 novembre. Après 3 semaines de grève ininterrompue. Ce qu’elles réclament ? Tout simplement une meilleure reconnaissance de leurs compétences et de leur travail, auprès des patientes et des médecins.

Continuer la lecture

Etre « passeur » dans une unité de soins palliatifs… Témoignage.

serviceElle s’appelle Sabrina. Elle vient de fêter ses 40 ans. Elle n’a jamais eu d’enfants, un choix : « Je n’en veux pas. Ma notion de la vie et de la mort était trop différente, après 20 ans de travail dans un service de soins palliatifs. Mes enfants, ce sont mes patients. C’est à eux que je veux me consacrer. » A tel point que Sabrina travaille exclusivement de nuit, le plus difficile. Sabrina est ce qu’on appelle un « passeur » : infirmière, elle fait partie de ces équipes qui aident les mourants atteints d’un mal incurable à « passer » dans l’autre monde, ou à « passer » l’arme à gauche, pour ceux qui ne croient pas à un au-delà. Le métier de Sabrina, c’est d’aider les gens à mourir.

Continuer la lecture

Parents d’enfants handicapés : la fin du « système D sinon rien » ?

AmelieSystème D, pour Débrouille : en d’autres termes, pour les parents d’enfants handicapés qui ne trouvent pas de structure d’accueil : « rentrez chez vous avec votre progéniture, et débrouillez-vous ». C’est un peu le sentiment qu’ont eu nombre de familles, lorsque, la majorité de leur enfant venue, on leur a dit que désormais, l’établissement qui l’avait vu grandir n’était « plus adapté » pour lui.

Continuer la lecture

Ondes électromagnétiques : un discours de dupes ?

telephoneL’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES) a rendu public, le 15 octobre, un nouvel avis sur les effets sur la santé des ondes électromagnétiques. En clair, pas d’effets avérés sur la santé, mais soyons prudents et limitons notre exposition aux ondes électromagnétiques. Depuis le temps que la polémique fait rage, on aurait aimé des réponses plus précises…

Continuer la lecture

Salles de shoot en France : pour ou contre ?

toxicomaneLa salle de shoot devait ouvrir dans quelques semaines, dans un préfabriqué, sur un terrain appartenant à la SNCF, près de la gare du Nord, au cœur du 10e arrondissement de Paris. Un quartier, où la toxicomanie est un problème de santé très présent. C’était une première en France, le maire d’arrondissement, Rémi Féraud, y croyait dur comme fer après avoir reçu l’accord de Matignon en février 2013. « Je me suis porté volontaire, car je pense que cela peut faire progresser la santé et la sécurité publiques », expliquait-il alors. Mais le Conseil d’Etat en a décidé autrement : selon lui, ce projet est incompatible avec la loi française interdisant la consommation de drogue. Il a donc émis un avis négatif sur la mise en place de « salles de consommation à moindre risque », appelées plus simplement « salles de shoot ».

Continuer la lecture