Archives du mot-clef désertification médicale

Déserts médicaux : de pire en pire… peut-on encore faire marche arrière ?

Son histoire a fait le tour du net et des médias, une histoire à dormir debout et pourtant, bel et bien vraie : celle du Docteur Patrick Laine, médecin généraliste à Saulnot, une commune de Haute-Saône. Une histoire, qui pourrait faire sourire si, au fond, elle n’était pas révélatrice d’une terrible réalité : celle des déserts médicaux, un phénomène qui continue de s’aggraver de manière vertigineuse, sans que rien ne puisse sembler pouvoir enrayer sa progression. Le docteur Patrick Laine, donc, 67 ans dont la moitié d’exercice de la médecine, contraint de continuer à gérer son cabinet malgré lui et malgré des problèmes de santé, depuis 18 mois maintenant, sans pouvoir prendre sa retraite, faute de successeur. « Je ne supporte pas l’idée d’abandonner mes patients, c’est un village de 800 habitants et tous dépendent de moi, sans compter ceux des campagnes alentour ».

Lire la suite

Numérus clausus : 500 places de plus suffiront-elles à combler les déserts médicaux ?

16Comment combler les déserts médicaux ? L’une des solutions consiste tout simplement à augmenter le numérus clausus du nombre de places en deuxième année de médecine, et c’est la mesure qu’a décidé de prendre la ministre de la Santé, Marisol Touraine : 22 facultés de médecine en France pourront se répartir 478 places supplémentaires à l’issue de la première année, pour le concours d’accès à la deuxième. Cela correspond à une hausse globale de 11% du nombre de places. Déjà, en 2015, la ministre avait relevé ce quota d’un peu moins de 200 places sur 2 ans.

Lire la suite

Municipales : l’immense pouvoir du maire pour la santé et l’action sociale

mairieAux côtés de l’Etat et du Département, les municipalités ont un rôle fondamental en matière d’action sociale et de santé… sauf que ça, les électeurs l’ignorent souvent ! Pourtant, par leur vote aux élections municipales, ils ont un réel pouvoir : celui de peser sur ces enjeux là, en influençant les décisions de leurs élus. Car au-delà de leurs quelques compétences obligatoires, dévolues essentiellement aux Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS), les communes ont la possibilité de mettre en place une action sociale et sanitaire, certes  facultative mais néanmoins déterminante ! Sous forme d’équipements, de services, d’infrastructures ou encore d’aides individuelles, ces actions peuvent réellement améliorer le quotidien des personnes et des familles, et peuvent prendre des formes extrêmement diverses selon les communes. Une bonne raison de décortiquer les programmes des diverses listes de candidats, dans votre municipalité, pour décrypter leurs engagements sur ces questions là à l’occasion des élections municipales qui se jouent en ce moment ! Pour mieux vous aider à y voir clair, nous avons essayé de dresser un petit panorama de tout ce qu’une mairie peut faire, à son niveau, pour ses administrés.

Lire la suite