Archives du mot-clef tiers-payant généralisé

Les médecins soulagés : le tiers payant ne sera pas généralisé en 2018

Allez voir n’importe quel médecin généraliste et demandez lui son avis : c’est le mot « soulagement », qui revient toujours ! Après des années de protestation, de manifestation, de grève implicite à la carte vitale, et aussi, des années d’inquiétude à se demander comment ils allaient faire, c’est la bonne nouvelle de l’automne et un indéniable point positif à porter au crédit du nouveau gouvernement : la généralisation du tiers payant, projet phare du quinquennat Hollande et fer de lance de Marisol Touraine pendant tout son ministère, est donc supprimée. Le projet de budget pour la sécurité sociale en 2018 a été adopté dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017, sans cette mesure. C’était l’une des promesses de campagne d’Emmanuel Macron, d’ailleurs, qui avait tout de suite promis qu’il reviendrait sur cette obligation.

Lire la suite

Tiers-payant généralisé : loi retoquée !

8La question du projet de tiers payant généralisé crispe les médecins depuis des mois, pour une raison simple : il a été imaginé pour permettre aux patients de ne plus avoir du tout à payer d’argent au praticien, lors de la consultation. Très opposés à l’idée de ne plus devoir leurs revenus mensuels qu’au bon vouloir de la sécurité sociale et des caisses de mutuelle, les médecins ont en partie été entendus par les sages du Conseil Constitutionnel, qui ont retoqué cette mesure, en tout cas sur certains points.

Lire la suite

Tiers-payant pour tous : la loi votée en petit comité et dans la plus grande discrétion médiatique…

8Nous vous en parlions dès le lendemain des attentats de Paris : tous les professionnels de santé avaient suspendu leur grève immédiatement, destinée à protester contre le tiers payant généralisé, pour se mettre au service des centaines de victimes des actions meurtrières commises au Bataclan et sur des terrasses de restaurants parisiens. Ils espéraient que le débat sur cette question du tiers-payant, qui leur semble cruciale pour l’avenir de leurs professions, serait reporté à plus tard, le temps de laisser passer la sidération et l’effroi liés aux attentats du 13 novembre. Aujourd’hui, ils ont le sentiment de s’être fait avoir : car mardi 1er décembre 2015, seulement deux semaines après les dramatiques événements, presqu’en catimini, l’Assemblée Nationale a bel et bien voté la généralisation progressive du tiers-payant d’ici 2017. Au 1er juillet 2016, les patients pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie pourront être dispensés d’avance de frais par les professionnels de santé en ville ; dès le 1er janvier 2017, le tiers payant pourra être appliqué à tous les assurés (sur la base du volontariat). Le 30 novembre 2017, enfin, le tiers payant sera un droit inaliénable, pour tous les assurés, et un devoir incontournable, pour tous les soignants.

Lire la suite

Un système de soins de moins en moins démocratique en France ?

3Frais dentaires, frais d’optique, prothèses auditives… beaucoup de soins sont coûteux, mais peu ou pas remboursés, hélas. Résultat : beaucoup préfèrent se passer de ces soins, faute de moyens. Par exemple, Jérémy, étudiant : « Nous avons beaucoup de frais annexes liés à la scolarité, et cela ne me laisse parfois pas de place pour un budget santé. Je sais que je devrais aller chez le dentiste, je traine une carie depuis un petit moment, mais je ne peux pas ce mois ci, ni le suivant. On verra plus  tard ! ». Monique, retraitée, a elle aussi fait une croix sur ces frais de santé trop onéreux pour son petit budget. Elle en aurait pourtant vraiment besoin : « Il faut aider les gens, il faut aider les retraités. Moi j’ai 75 ans et j’ai une retraite vraiment minable alors que j’ai travaillé pendant plus de 46 ans. Je ne peux pas changer mes lunettes alors que ma vue a baissé, cela fait 2 ans que je ne vois plus grand-chose, et je sais que ça pourrait être corrigé, mais je n’y arrive pas financièrement ». Enfin, Jean-Pierre, chômeur de longue durée, arrive bientôt en fin de droits. Il essaie d’économiser tout ce qu’il peut. Et préfère vivre avec des trous dans la bouche, plutôt que de payer un implant et une couronne : 1800 euros, minimum.

Lire la suite

Tiers-payant : ce qui change à partir de juillet 2015

12Et voilà, c’est fait ! Depuis le 1er juillet 2015, le tiers payant est entré dans la phase concrète de sa généralisation, prévue pour 2017. Depuis quinze jours déjà, donc, la mesure est étendue aux bénéficiaires de l’Aide à la Complémentaire Santé, l’ACS, une aide pour les personnes modestes. En France, un peu moins d’un million et demi de personnes en bénéficient. C’est peu, mais bien sûr, cela aura suffit à jeter à nouveau de l’huile sur le feu dans le combat qui oppose depuis de longs mois la ministre de la Santé, Marisol Touraine, et les médecins. Ces derniers ont d’ailleurs appelé à la « désobéissance civile », pour protester contre cette première mise en œuvre de la mesure, début juillet.

Lire la suite

Le tiers payant généralisé d’ici fin 2016 : Marisol Touraine persiste et signe

ministreAlors qu’une quarantaine de syndicats et d’organisations étudiantes représentatives des professions ont de nouveau appelé à la grève et à une manifestation nationale pour le prochain week-end des 14 et 15 mars 2015, pour protester contre le projet de loi santé de Marisol Touraine, la Ministre n’a quasiment pas cédé d’un pouce sur son ambition de généraliser le tiers payant pour tous les Français, d’ici fin 2016… une mesure particulièrement mal vue par les médecins.

Lire la suite